La tarte aux concombres

Un garçon va chez la boulangère et lui demande :
- Vous avez de la tarte aux concombres ?
- Non mon garçon.

Le lendemain le garçon revient et redemande :
- Vous avez de la tarte aux concombres ?
- Non mon garçon.

Et pendant toute la semaine, il revient demander la même chose. Alors, un soir, la boulangère fait une tarte aux concombres pour le garçon. Le lendemain le garçon revient et redemande :
- Vous avez de la tarte aux concombres ?
- Oui mon garçon !
- He ben, croyez vous vraiment que quelqu’un vous l’achètera !

Publié dans : Rire & Sourire | le 13 juin, 2006 |Pas de Commentaires »

Que faire pour être aimé ?

Un homme se rendit auprès du Prophète (Bénédiction et salut de Dieu sur lui) et lui demande :
« Ô Envoyé de Dieu, enseigne-moi une action telle que si je l’accomplis, elle me vaudra l’amour de Dieu et celui des hommes ».
Il lui répondit :
«Ne t’attache pas aux choses de ce bas-monde, Dieu t’aimera ;
… ne convoite pas ce que les gens possèdent, ils t’aimeront. »

Publié dans : Inspiration divine | le 13 juin, 2006 |Pas de Commentaires »

Tu es une personne valeureuse

Un conférencier bien connu commence son séminaire en tenant bien haut un billet de 20€.  Il demande aux gens :
- Qui aimerait avoir ce billet ?
Les mains commencent à se lever. Alors il dit :
- Je vais donner ce billet de 20€ à quelqu’un d’entre vous, mais avant laissez-moi d’abord faire quelque chose avec. Il chiffonne avec force le billet et il demande :
- Est-ce que vous voulez toujours de ce billet ?
Les mains continuent à se lever.
- Bon d’accord, mais que se passera-t-il si je fais cela. Il jette le billet froissé par terre et saute à pied joints dessus, l’écrasant autant que possible et le recouvrant des poussières du plancher. Ensuite il demande :
- Qui veut encore avoir ce billet ?
Évidemment, les mains continuent de se lever !
- Mes amis, vous venez d’apprendre une leçon…
Peu importe ce que je fais avec ce billet, vous le voulez toujours parce que sa valeur n’a pas changée. Il vaut toujours 20€. Plusieurs fois dans votre vie vous serez froissés, rejetés, souillés par des gens ou des évènements. Vous aurez l’impression que vous ne valez plus rien, mais en réalité votre valeur n’aura pas changée aux yeux des gens qui vous aiment.
La valeur d’une personne ne tient pas à ce qu’elle a fait ou n’a pas fait , vous pourrez toujours recommencer et atteindre vos objectifs car votre valeur intrinsèque demeure toujours intacte.

                               Bruno LEROY

Publié dans : Conversation piquante | le 13 juin, 2006 |Pas de Commentaires »

Profitons de nos malheurs

L’utilité du malheur

Le malheur fait dans certaines âmes un vaste désert où retentit la voix de Dieu.
[H. de Balzac.]

Il faut que le hasard renverse la fourmi pour qu’elle voie le ciel.
[Proverbe arabe.]

L’expérience du malheur nous apprend à secourir les malheureux.
[Virgile.]

Ah ! frappe-toi le cœur, c’est là qu’est le génie,
C’est là qu’est la pitié, la souffrance et l’amour.
[A. de Musset.]

C’est le plus grand soupir qui fait le plus beau vers.
[Sully-Prudhomme.]

Il n’est pas bon d’être malheureux, mais il est bon de l’avoir été.
[Chevalier de Méré.]

Il n’y a rien de si infortuné qu’un homme qui n’a jamais souffert.
[Joseph de Maistre.]

Il n’y aurait pas eu de bonheur, si le malheur n’avait aidé.
[Proverbe russe.]

La glaise ne devient terre à mouler qu’après avoir été pétrie.
[Eschyle.]

La prospérité montre les heureux, l’adversité révèle les grands.
[Pline le Jeune.]

Le doux ne se supporte que mélangé avec l’amer.
[Ovide.]

Le feu enlève toute impureté.
[Proverbe berbère.]

Le génie de la douleur est le plus fécond de tous.
[Germaine de Staël.]

L’échec est le fondement de la réussite.
[Lao-Tseu.]

Les erreurs sont souvent la garantie de notre succès.
[Raymond Vincent.]

Les hommes sont des coffres fermées dont la clé est l’épreuve.
[Proverbe arabe.]

L’infortune est la sage-femme du génie.
[Napoléon Ier.]

L’or s’épure au feu, l’homme s’éprouve au creuset du malheur.
[Proverbe général.]

Nul ne se connaît tant qu’il n’a pas souffert.
[Musset.]

Qui n’a pas éprouvé la peine ignore le prix du plaisir.
[Proverbe turc.]

Rien en nous rend si grands qu’une grande douleur.
[Musset.]

Soyez béni, mon Dieu, qui donnez la souffrance
Comme un divin remède à nos impuretés.
[Baudelaire.]

Trois choses donnent la mesure de l’homme : la richesse, le pouvoir et l’adversité.
[Proverbe arabe.]

Vent au visage rend l’homme sage.
[Gabriel Meurier.]
Les moyens de supporter le malheur

Garde au sein du malheur l’espérance et la foi :
Tout pauvre peut trouver un plus pauvre que soi.
[Don Juan Manuel.]

N’est-ce pas le souvenir du chagrin passé qui fait la joie du présent ?
[Edgar Poe.]

Le souvenir des peines passées est agréable.
[Euripide.]
Quand une porte se ferme, une autre s’ouvre.
[Cervantès.]

Après l’orage vient le calme.
[Tobie.]

Il est des douleurs préférables à toutes les joies.
[Joubert.]

Il faut souffrir beaucoup ou mourir jeune.
[Proverbe portugais.]

La douleur est aussi nécessaire que la mort.
[Voltaire.]

L’âme vile est enflée d’orgueil dans la prospérité et abattue dans l’adversité.
[Épicure.]

L’ardeur du soleil fait mieux apprécier le plaisir d’être à l’ombre.
[Proverbe indien.]

Le jour du jeûne est la veille d’une fête.
[Proverbe espagnol.]

Les jours se suivent, mais ils ne se ressemblent pas.
[Proverbe général.]

L’heure la plus sombre précède l’aurore.
[Th. Fuller.]

L’homme est un apprenti, la douleur est son maître.
[Musset.]

On affaiblit toujours ce qu’on exagère.
[Laharpe.]

Plutôt souffrir que mourir,
C’est la devise des hommes.
[La Fontaine.]

Quand le coassement des grenouilles prend fin, on n’en apprécie que mieux le silence.
[Proverbe indien.]

Le malheur n’est souvent que le signe d’une fausse interprétation de la vie. [H. de Montherlant.]

Publié dans : Maxime sublime | le 12 juin, 2006 |1 Commentaire »

la fête du rire |
tdkelhumeur |
vavapalo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lachieusedu88
| ♥Mariana♥C
| Rions tous !!